a

Voyage au Lexique [fréquence 20 §1]


S'enfonce une cale dans la nuit. Cognée dont le bruit sépare. Fait une fente par où le jour. De même qu'entaillant ce corps multiplié, nos mains diurnes réverbèrent tous les sons de l'obscur. On équarrit sa propre chair. La creuse au couteau du temps. Évidant le membre choisi avec espoir d'aller sur l'eau. De traverser droit, bien qu'assis, vibrant d'ouïr le chant des morts, le grelot de leurs ossements. Les craquements de l'incendie. Mais l'axe toujours se dresse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire