a

Lignages - 7

Confusion des couleurs,
Existe un autre monde,
Ailleurs, obscurément perçu
Par touches de regard,
En-delà du plaisir de vaguer
Sur les lignes géographiques,
Les courbes du climat,
Quand d’avance l’on sait
Que toutes choses sont
Très loin derrière le rêve
Ou l’antériorité de la mémoire.

Marchions sous un soleil pendu
À hauteur de balcons, d’enseignes,
Soleil séchant le vent voulant
Sortir de nous, désir d’aller devant
Et de se rendre où, soif intimée
Par tant de lumière, hors,
Il pressentait qu’à portée de main
Est un autre décor,
Vivre à défaire nuées où tu te tiens.
Je crois qu’il te reproche ce silence
Et le bonheur très vague dans les rues,
Les attentes chez le pharmacien,
L’odeur des commerces,
Alors que tu es partout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire