a

Èlépi-ô webradio

Créer en ligne une radio où l’on par­le­rait lit­té­ra­ture... Comme pour les dis­sé­mi­na­tions on peut pen­ser à une radio sans stu­dio, sans rédac­tion en chef, avec des acteurs dis­per­sés sur la planète. On devra réflé­chir aux rubriques pro­po­sées... Saint Denis de la Réunion, 2 novembre 2014 - L. Margantin

Èlépi ! Parlez ! C'est, après le premier bonjour, la manière ici de se saluer. Parles ! Si tu parles, c'est que tu es vivant. Èlépi ! : la rubrique web-radio que propose Chemin tournant. Des textes d'auteurs africains ou reliés au Continent, la parole de personnes rencontrées, des poèmes de l'atelier d'écriture qui reprendra bientôt avec des jeunes de la ville, un climat aussi, à faire entendre.

Pour inaugurer Èlépi !un texte d'Antoine François Assoumou : Prélude du silence. De lui on a parlé comme d'un astre ayant traversé le ciel (bien pâle aujourd'hui) de la poésie camerounaise. Une comète. Trois années seulement d'écriture. Qui serait-il, encore en vie, ayant digéré ses influences (on note des expressions typiquement senghoriennes) ? Mais il est mort, noyé, en 1980, à 17 ans.

Pour parler, plutôt pour être parole, nous savons qu'il y faut ce silence, le silence, en prélude. Èlépi-ô.




Antoine François Assoumou
Au bout de mon songe vaste, Collection Chant des hommes, Agence littéraire africaine, 1987
Le sacre de levant, Fondation Antoine François Assoumou, 1993
Au bout de mon songe vaste, Éd. CLÉ, 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire