a

pause


Une pause dans le cours de cette conversation languissante, en attendant la dissémination de vendredi prochain... mais nous sommes toujours au bord de l'eau. Un berger peul, son troupeau, trois pirogues sur les reflets sombres de la Kadey, le retour au village... Tout est empreint de lenteur. La nuit vient, il y aura des notes grillonnantes sur le sentier, des notes qui fabriqueront un ciel bas, un ciel à portée d'homme.

Un bout de film d'1:06 qu'il a fallu 75 minutes pour télécharger, cela donne une idée des difficultés que nous rencontrons avec l'internet en Afrique noire. La musique est de Jean-Paul Prat.



2 commentaires:

  1. très belles images et musique, troupeau, pirogues... une temporalité hors-temps...

    RépondreSupprimer